Kaytranada est de retour avec BUBBA

Le jeune DJ prodige montréalais est de nouveau réapparu sur les réseaux et plateformes musicales. Le 13 décembre, près de 4 ans après son premier album nommé 99,9%, le dj et producteur sort BUBBA. Accompagnés de musiciens et chanteurs prestigieux tels Pharrell Williams ou encore le multi-intrusmentaliste Masego, Kaytranada s’est bien entouré.

LES LEÇONS SONORES DE L’ALBUM

Rien qu’à voir l’image de l’album, nous pouvons prévoir que celui-ci serait plus bizarre et plus évolué, tout comme le DJ. Dès les premières notes, on retrouve l’univers du DJ. L’atmosphère, les drops, les pulses, la house et le r’n’b, le musicien n’a pas changé sa marque de fabrique pluri-musicale. Mais une évolution s’est opérée. Dans un premier temps, l’invitation de grands et moyens artistes (en terme de statut public) rajoute quelque chose d’unique. Ayant invité des artistes indépendants ou peu connus dans son premier opus, dans BUBBA, Kaytranada a réuni plusieurs de ses influences musicales, ce qui rend l’album magique et pluriel. Le fait de voir Pharrell ou encore la chanteuse Teedra Moses, deux artistes que le DJ avait dans ses premiers remixes, remixé, paraît surréaliste. BUBBA donne une visibilité très attendue à l’artiste, on sort de la sphère « underground » même s’il était déjà bien connu dans le milieu.

Mais la présence d’artistes comme Masego ou SiR, deux nouveaux princes de la néo-soul et du r’n’b contemporain américain , donne une autre substance à l’album. Sans oublier deux de ses compères musicaux qui sont le rappeur de Washington, Goldlink et le rappeur de Chicago Mick Jenkins, ont tous les deux droit à une place sur l’opus avec Vex Oh un son surfant sur la vague afro et Gray area, chose qui m’a personnellement ravie. La chanteuse Tinashe, le duo féminin VanJess et la chanteuse anglaise Estelle ont réussi à s’intégrer dans l’album, rajoutant leurs univers vocaux et leurs voix singulières.

AU FINAL ?

Avec ce deuxième album très attendu, le dj et producteur montréalais s’impose et brille plus fort que jamais. En se laissant collaborer avec de nouveaux artistes aux univers complexes, l’album a différentes saveurs. Il s’agit bel et bien de Kaytranada mais avec une plus-value. Plus d’un mois après sa sortie, l’album évolue bien avec le temps et c’est déjà un futur classique.

Pour les non-initiés, je vous invite à l’écouter sur les plateformes telles que Spotify ou Deezer et pour les conquis, continuez à apprécier et on se capte au concert parisien (vous même vous savez qu’il viendra).

Lunaticharlie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s